Riichelieu

by Richelieu

supported by
emillette
emillette thumbnail
emillette Sur les deux albums, toutes les chansons sont bonnes! Favorite track: Chaise de plastique.
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      $10 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Version CD de l'album dans une pochette cartonnée.

    Includes unlimited streaming of Riichelieu via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 1 day

      $15 CAD or more 

     

1.
Sainte-Julie 01:26
2.
Camion 04:12
J’ai un camion jaune d’la construction qui s’transforme en robot Capable de tirer des lasers J’ai un bouleau blanc qui me pousse en travers de la tête Mon crâne rouge regarde au loin devant Il est orné d’oiseaux brillants Si on est tout nus dans nos vêtements C’est dans nos corps qu’on est en sang J’ai un robot rouge et jaune qui s’transforme en ghetto Capable de faire jouer la toune à ta mère Un air que tout le monde connaît l’air J’ai un bouleau blanc qui me remplit de misère J’en suis devenu un tas de feuilles mortes par terre Qui s’éparpillent au moindre coup de vent Si mon crâne bouge regarde dedans Il est rempli d’oiseaux brillants Si on est tout nus dans nos vêtements C’est dans nos corps qu’on est en sang
3.
Perdu dans les chemins qui mènent / Personne ne sait trop où Mêlé entre ceux qui avancent et les autres qui descendent jusqu’au bout Les semelles usées / Les pieds qui brûlent Les yeux qui s’ferment à chaque pas Les comptes rendus / La faim qui guette L’impatience de tout ce qui s’regrette mais qui r’vient pas Se d’mander c’qui arrive quand t’arrives pas Suivre la rivière de proche / Juste au raz Bloqué par des barrières barrées avec des cadenas Peut-être rendu à l’autre bout d’la terre Même si dans l’fond ça s’peut pas Les comptes rendus / La fin qui grêle L’impatience de tout ce qui s’émiette Mais qui bouge pas / Pis qui r’vient pas Se d’mander c’qui arrive quand t’arrives pas Quand t’arrives pas Arrive tout ’suite / Sors-moé de là
4.
En attendant les cheveux blancs, j’ai épousé mon divan Pour oublier la chaise de plastique Qui n’voulant pas d’moi a cassé sous mon poids Tant qu’le sujet est brûlant, j’évite les feux d’camp À cause d’l’essence que tu m’as versée dessus Quand t’as voulu prouver que j’étais combustible Pour affronter le manque Quelques pouces de grandeur ne valent pas une once de courage Avant d’être au bout d’mon sang, j’me cherche un pansement Pour guérir la plaie béante que ta bouche géante a laissée dans mon cou Six pieds deux c’est grand quand t’es un enfant Pourquoi tout le monde pense que j’suis fabriqué En fibre de maillot de lutteur olympique Dans l’labyrinthe de glace, on s’est r’gardés en pleine face Pour s’rendre compte que notre race est en voie d’extinction de voix
5.
Natacha 02:50
En attendant qu’on m’offre au plus offrant J’en perds mes feuilles, j’oublie mes éléments Le sens du courant, la direction du vent J’me perds dans ’nostalgie des narcotiques Les yeux cernés, j’constate mon déficit J’compte trop mon argent, j’y pense ben trop souvent J’pense pus à Natacha J’ai compris sur le tard qu’y faut toujours savoir Le sens du courant, la direction du vent J’calcule mon sommeil, j’ai peur des réveils J’pense pus à Natacha J’ai compris y’a longtemps que j’suis moins important Que l’sens du courant, la direction du vent
6.
Rosemont 02:19
7.
Le calme 03:08
Des roches comme des arbres / Des arbres de fer Le soleil comme un bateau / Un bateau de feu La lune en ballant / En ballant sur la falaise La mer comme une feuille / Une feuille de métal Une feuille de métal / La mer Balance s’a falaise / La lune Un bateau de feu / Le soleil Des arbres de fer / Les roches Je suis revenu lentement de ce rêve éveillé Je suis revenu tristement mais j’espère qu’un jour j’y retournerai Je suis revenu lentement de ce rêve éveillé Je suis revenu tristement mais je sais qu’un jour j’y resterai La mort qui guette le calme...
8.
Bing bang 04:17
Les vitres qui pètent, la glace qui fond Bing bang / Panique / Trop tard Le monde qui brûle, les explosions Bing bang / Panique / Trop tard Une base secrète, une rébellion Bing bang / Panique / Trop tard Une île déserte en érosion Bing bang / Panique / Trop tard C’est pas d’ma faute / C’est pas d’ma faute / C’est correct J’aurais dû / J’aurais dû / J’aurais dû / J’aurais dû
9.
Même si 03:28
On t’a vu dins bars / Pus besoin d’te nommer Même les vautours ont perdu espoir J’veux t’attraper / Tu penses quoi Le jour / Au lever On t’a joué un tour / On a ri comme jamais Jusqu’à temps qu’la peur y monte Mais c’était pas moi / Tu penses ça C’est vraiment quelque chose Même si y’est mort / Tu penses rien qu’à lui Ça devrait être mon tour Je l’mérite ben / Tu penses pas Viens donc faire un tour
10.
Otterburn 02:05

credits

released December 6, 2019

Paroles et musique : Richelieu

Marc-André Arcand : Basse, piano, clavier, voix
David Chassé : Guitares, clavier, piano jouet, melodica, voix
Philippe Melillo : Batterie, percussions, flûte, voix

Victor Alibert : Clarinettes sur "Chaise de plastique" et "Bing bang"
Élie Arcand : Basson sur "Bing bang"
Geneviève Hould : Voix sur "Le calme"

Mixage : Jonathan Charette
Matriçage : Jean-Philippe Villemure

license

all rights reserved

tags

about

Richelieu Montreal, Québec

contact / help

Contact Richelieu

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Richelieu, you may also like: